Préparer le sol de son potager

un sol fertile pour son potager

Comment savoir si la terre est fertile ?

Il existe plusieurs étapes afin de constater la bonne santé de votre sol.

Tout d’abord, observez-le, et analysez simplement la texture de votre espace à cultiver :

-Argiles : Un sol argileux est lourd, il se réchauffe lentement et se fendille en cas de sécheresse. L’eau et les engrais sont bien retenus.

- Limons : Entre argileux et sablonneux, les terres limoneuses sont très riches en nutriments. C’est une terre idéale pour votre mini-potager et la culture de vos légumes.

- Sables : Les sols sablonneux sont des sols légers qui se réchauffent très vite. Ces sols nécessitent des apports organiques très riches (fumier, compost, foin…).

Observez également la végétation présente :

Un sol lourd fera pousser du chardon, du laiteron, du liseron.

Un sol léger laissera apparaître des pensées ou des anthémis des champs.

Le sol idéal est sablonneux et limoneux : un sol riche, qui retient l’eau et qui se réchauffe vite.

L’acidité de votre sol est également importante, certaines plantes ne supportent pas les sols calcaires ou les sols trop acides. Un bon sol est un sol neutre ou très légèrement acide. Pour obtenir un sol équilibré, on conseillera d’utiliser un terreau enrichi en compost pour s’assurer que les semis auront tout ce qu’il faut pour bien pousser. Par la suite une fois que les plants auront démarré, on appliquera un paillis autour des pieds, puis en hiver lorsque le potager est au repos, on disposera un lit de feuilles mortes (tous feuillus sauf platanes et lauriers) qui une fois décomposé enrichira le sol pour le printemps suivant.

Comment préparer mon sol ?

Effectuez un bêchage rigoureux afin d’éliminer toutes les racines et mauvaises herbes. Bêchez jusqu’à l’obtention d’une surface souple et bien aérée, comme une semoule. Pour faciliter l’enracinement des semis, le sol doit être meuble et souple.

Pour les sols en pente, aplanissez en ajoutant de la terre pour éviter que l’eau ruisselle.

Comment organiser mes différentes plantations ?

Vous avez sans doute regardé Silence ça Pousse ! cette super émission de jardinage diffusée sur France 5 ? Faites-donc comme Stéphane Marie, prenez vos crayons et dessinez votre coin potager ! Géométrique ou sauvage, mono culture ou diversifié, fleuri ou minéral, imaginez le potager de vos rêves avant de vous ruer sur les outils. Prenez le temps d’observer votre jardin. L’emplacement idéal doit être accessible, bien ensoleillé et plat si possible. Surtout, intégrez le potager dans le paysage, vous serez si fier de le montrer à vos amis ! Il deviendra progressivement le prolongement de la cuisine, le lieu d’inspiration de vos recettes.

Pour l’organisation de vos plantations, prenez en compte les besoins de chaque légume, en particulier la place requise par chaque variété. Plus vous serez informé sur ces caractéristiques, plus le potager vous donnera satisfaction. Renseignez-vous également sur les associations de légumes, certaines fonctionnent particulièrement bien comme la tomate et le basilic, le haricot et la pomme de terre, le cresson et le radis ou encore la ciboulette et la carotte.

Ces “potes de potager” interagissent et se protègent mutuellement des insectes et des champignons. Ils se marient aussi parfois très bien dans l’assiette ;-)

organiser son potager

Qu’est-ce que le paillis et à quoi sert-il ?

Le paillis est un produit naturel réalisé à base d’écorces, de copeaux de bois ou de paille. Entreposé sur le sol comme une couverture, il favorise le développement des micros-organismes qui enrichissent votre sol. C’est aussi un excellent moyen de conserver l’humidité du sol par temps sec et la chaleur par temps froid.

Le paillage est également un très bon moyen pour lutter contre les mauvaises herbes, puisqu’il empêche l’herbe de pousser.

C’est donc un produit indispensable à votre potager ! Petite astuce : vous pouvez utiliser l’herbe de tonte également très efficace comme paillage.

Quand dois-je pailler ma parcelle ?

Il est conseillé de pailler votre parcelle potagère après les dernières gelées, afin que le paillis ne retiennent pas l’eau de votre sol, cela freinerait le réchauffement de la terre.

Avril est le bon moment pour le faire. Veillez à désherber avant de mettre en place votre paillis.

En quoi le terreau est-il utile pour mon potager ?

Le terreau est un amendement bien utile en particulier si votre terre est pauvre. Privilégiez les terreaux enrichis en compost, ils sont riches en nutriments pour vos plantes.

Il existe plusieurs sortes de terreau comme :

le terreau semis qui permet une levée plus facile de vos semis
le terreau compost peut être utilisé en pleine terre pour enrichir le sol du potager
le terreau potager est spécialement conçu pour favoriser le développement de vos légumes.