Avant d'accueillir vos abeilles

Avant de commander ma ruche peuplée...

Qu’on le dise clairement et sans détour, même si cela peut sembler évident : on n’accueille pas une ruche comme un chat ou un hamster, cela nécessite une base de connaissances indispensables à la réussite de votre rucher et à la pratique en toute sécurité. Prenez donc le temps de réunir toutes les informations nécessaires avant de commander votre ruche.

 - Y-a-t-il des règles à respecter / des formalités à accomplir avant d’accueillir des abeilles ?

Oui. Dès lors que vous détenez une ruche, vous devez en informer les services du Ministère de l’Agriculture. Depuis le 31 décembre 2016, l’Etat a mis en place une procédure simplifiée, vous devez remplir le formulaire qui suit dès l’installation de votre ruche :

https://agriculture-portail.6tzen.fr/default/requests/Cerfa13995/

Vous recevrez automatiquement (et instantanément) un justificatif de détention et d’emplacement de ruche(s) comportant un numéro d’apiculteur (NAPI). Ce numéro doit être reporté sur un petit panneau que vous disposerez à proximité de votre ruche.

Cette formalité permet aux autorités de connaître l’emplacement des ruchers partout en France et d’assurer ainsi un meilleur suivi sanitaire.

Enfin, nous vous conseillons de souscrire une police d’assurance responsabilité civile.

 - Peut-on installer une ruche sur un balcon ?

Euh… Non !

 - Faut-il un grand jardin pour avoir une ruche ?

Vous n’avez pas besoin d’un grand jardin pour avoir des ruches. Le critère le plus important est la proximité avec le voisinage. La ruche doit se situer à 2 mètres de la limite du terrain si vous disposez d’une haie ou d’un mur. En l’absence de haie vous devez respecter une distance minimale de 20 mètres. N’hésitez pas à vous renseigner en mairie pour savoir si des arrêtés spécifiques imposent des restrictions supplémentaires.

 - Où dois-je installer ma ruche ?

Dans un endroit au calme, bien à l’écart des passages, des portes et des fenêtres. Placez la ruche dans un endroit peu exposé aux intempéries. Orienter l’entrée de la ruche sud-est.

 - Que dois-je faire quand je reçois ma ruche ?

Vous allez à présent installer la ruche à l’emplacement défini préalablement. Revêtez la combinaison d’apiculture (voir nos équipements) ainsi que les gants de protection. Une fois que votre combinaison est mise, assurez-vous qu’aucune partie du corps n’est découverte.

Voilà. Vous êtes prêt à manipuler la ruche. Disposez-la à l’emplacement prévu, puis libérez la planche d’envol (voir notre vidéo).

Il n’est pas nécessaire d’ouvrir la ruche à la réception. Une fois la planche libérée, écartez-vous et laissez les abeilles tranquilles. Si vous devez vous rendre à proximité de la ruche, portez impérativement et systématiquement votre combinaison ainsi que les gants de protection.

 - Quel entretien prévoir pour ma ruche ?

Comptez 5 à 6 interventions par an pour votre ruche, entre avril et septembre. Le principal point de vigilance consiste à protéger votre ruche dès la première année contre le Varroa, redoutable fléau.

Privilégier un traitement bio à base d’acide formique, une fois par an à la fin de l’été. Un tutoriel sera mis en ligne sur notre chaine Youtube courant juillet 2017.

La récolte du miel a lieu début juillet, nous vous conseillons de ne pas le récolter plus d’une fois par an pour laisser suffisamment de réserves à vos abeilles pour l’hiver !

La dernière visite aura lieu vers septembre / octobre avant l’hivernage de votre ruche. A partir d’octobre, laissez vos abeilles tranquilles jusqu’au printemps !

Les visites auront pour but de vérifier l’état de santé de la colonie et de s’assurer que celle-ci ne souffre pas de maladie ou de parasite particulier. Pour prévenir plutôt que guérir, rien ne remplace une formation auprès d’un apiculteur expérimenté. A minima, il est vivement recommandé de lire attentivement les ouvrages de référence sur l’apiculture, comme le Traité Rustica de l’Apiculture.

 - Y-a-t-il un moment privilégié pour rendre visite à mes abeilles ?

En pleine journée par temps calme, de préférence quand il faut beau. La température extérieure ne doit pas être inférieure à 14°C. Imaginez qu’à l’intérieur de la ruche, la température ne descend jamais en dessous de 35°, même en plein hiver ! Attention de novembre à mars, on ne touche pas aux ruches !

 - Comment récolter le miel ?

Retrouvez le tutoriel sur notre chaîne Youtube à partir de juillet 2017.