Foire aux questions

 

questions sur l'élevage de la poule

Faut-il avoir un grand jardin pour élever des poules ? 

Tout dépend ce que vous entendez pas "grand" ! Disons qu'à partir de 50 m2 de jardin vous pourrez avoir une paire de poules. Si votre jardin est tout petit, nous vous conseillons toutefois d'opter pour des poules naines car les poules aiment gratouiller. L'idéal est de leur aménager un petit coin réservé dans votre jardin. Pour vous donner quelques chiffres, sachez que dans un élevage bio (le top), chaque poule dispose au minimum de 4 à 5 m2 de parcours extérieur et à l'intérieur du poulailler on compte 1 m2 pour 6 poules. Si vous disposez d'un petit coin d'herbe, plat de préférence, vous pourrez donc élever des poules !

Peut-on élever des poules sur un balcon ?

Non ! La poule a besoin d'herbe et de terre à gratouiller pour être heureuse. Elle n'est pas comme un hamster, un lapin nain ou une perruche : elle n'est pas faite pour la vie en appartement, même avec un balcon à disposition. Bémol si vous avez une terrasse avec de la terre : pourquoi pas une paire de poules naines, peu exigeantes en terme d'espace.

À quelle période est-il le plus judicieux d'accueillir des poules ? 

Vous pouvez accueillir des poules tout au long de l'année, en favorisant le printemps ou le début d’automne.

J'aimerais avoir des poules mais j'ai un chat !

Pas de problème, le chat n'est pas un prédateur pour la poule.

J'aimerais avoir des poules mais j'ai un chien !

Attention. De quel chien s'agit-il ? Si vous avez un chien de chasse n'imaginez pas le faire cohabiter avec les poules. Il voudra jouer avec et peu de chance que les poules se prêtent au jeu. Tout dépend de votre chien. S'il a l'habitude de côtoyer d'autres espèces d'animaux, si c'est un bon toutou bien calme, alors la cohabitation devrait bien se passer, passées les premières présentations qui peuvent susciter un peu d'émotion. Vous êtes le meilleur juge.

Je viens de recevoir mes poules. Comment faire pour que tout se passe bien ? 

Ne lâchez pas les poules dans votre jardin. Il est important qu’elles soient au calme dans l’abri qui leur servira de poulailler, avec accès au parcours grillagé extérieur. Ce dernier doit être fermé pour que les poules prennent possession de leur nouvelle maison. Mettez à leur disposition de l’eau et du grain. Laissez-les au calme 24 à 48 heures idéalement pour qu'elles prennent leurs marques. Une fois cette période d’adaptation passée, vos poules pourront si vous le souhaitez se promener dans le jardin, le soir venu elles retrouveront seules le chemin du poulailler.

Je viens de recevoir mes poules. Dois-je protéger mon potager ? 

Si votre jardin est suffisement grand, vos poules ne vont pas forcément s'aventurer dans votre potager. Mais si celui-ci se trouve dans un jardin de petite taille, vos poules risquent d'apprécier vos salades ;-) 

Pour ne prendre aucun risque, il est préférable de protéger votre potager

Ma poule ne pond pas. Que faire ?

Vous venez de recevoir votre jeune poulette et celle-ci tarde à pondre ? Pas d'inquiétude. En cas de changement d’environnement ou d'alimentation, il arrive souvent que la poule interrompe la ponte. Veillez à ce que vos animaux soient au calme et donnez-leur une nourriture adaptée. Des mélanges de grains concassés spécial pondeuses, riches en protéine et en minéraux, sont indispensables si vous voulez que vos poules pondent bien. L’accès vers un parcours extérieur est également vivement conseillé. Ne pas oublier que la poule n'est pas une machine ! Si la ponte débute en moyenne autour de 4 mois, certaines démarrent plutôt à 6 mois. C'est un peu comme la marche pour les enfants : certains sont plus précoces ! Un peu de patience donc...

Notez enfin que la poule interrompt sa ponte en automne pendant la mue et en hiver lorsque les journées sont courtes. 

Ma poule couve alors que je n'ai pas de coq !

Pas d'inquiétude c'est courant ! Certaines poules ont un tempérament plus maternel que d'autres et se mettent à couver en l'absence de coq... et d'oeufs ! C'est instinctif. Il faut vous armer de patience, votre poule finira par se lasser et quittera le nid d'elle-même. Cela peut durer 3 semaines, ce qui correspond au cycle d'incubation des oeufs. Vous pouvez également la retirer du pondoir et la forcer à quitter son nid, mais elle y reviendra. Si vous n'avez pas de coq retirez les oeufs tous les jours pour éviter que madame se fatigue pour rien. Elle ne sera pas très contente, mais ça n'est pas grâve.

Je voudrais accueillir une nouvelle poule. Comment m'assurer qu'elle sera bien intégrée par les autres ?

Il est toujours délicat d'intégrer une nouvelle dans un cheptel déjà constitué. Sachez que les chamailleries sont presque inévitables au début, car l'arrivée d'une nouvelle perturbe la hiérarchie du groupe. Pas d'inquiétude toutefois ! Tant que les disputes ne tournent pas au règlement de compte en bande organisée, il n'y a pas lieu d'intervenir, les choses vont progressivement rentrer dans l'ordre et les anciennes vont finir par accepter la nouvelle. Tout cela peut prendre quelques jours. Pour faire les choses en douceur, nous vous conseillons d'intégrer la nouvelle pendant la nuit pendant que tout le monde dort. Il paraît même qu'une touche du même parfum sur l'ensemble de la troupe contribue au maintient de l'ordre, mais sur ce point nous ne sommes pas formels ! Sachez que plus les poules ont de l'espace, plus vous éviterez les querelles de voisinage.

Pour 2 à 4 poules, que faut-il prévoir comme entretien ?

Pour le soin des poules : Dans le petit équipement que nous vous proposons sous la forme de kit, vous avez la possibilité de stocker le grain et l’eau de sorte que vos poules pourront vivre en autonomie environ 4 à 6 jours.

Toutefois, nous conseillons d’utiliser le stockage surtout les w-ends et vacances lorsque vous avez moins de disponibilité. La semaine, nous recommandons de ritualiser le repas des poules : donnez le repas des poules le matin. Dans les packs que nous vous proposons, vous avez tout le nécessaire pour 1 mois d’autonomie en aliment et en litière. Libre à vous d’incorporer si vous le souhaitez quelques restes de repas (attention pas toute la cantine !).

Donc au quotidien, comptons 5 minutes chaque matin pour voir si les poules ne manquent de rien + 5 minutes d’échange car vous verrez qu’on prend rapidement plaisir à passer du temps avec elles : les poules développent des interactions avec leurs soigneurs.

Pour le reste pas de visite de vétérinaire à prévoir, si l’entretien est fait régulièrement et l’alimentation équilibrée, les poules pourront vivre facilement 6 à 8 ans sans avoir besoin de visite du vétérinaire.

Pour l’entretien du poulailler : comptez 20 minutes par semaine. Une fois par semaine, changer la litière du poulailler. Retirer le bac amovible, jeter les copeaux à la poubelle (ou au compost la litière usagée est un excellent engrais naturel) et remplacez aussi la paille broyée utilisée dans la partie pondoir du poulailler (là où les poules vont pondre). Tout cela se fait très rapidement mais il est indispensable que ce soit fait chaque semaine, le poulailler doit rester propre. Une fois par mois, ratisser la surface du parcours de promenade des poules pour enlever les crottes. Les mettre à la poubelle ou les garder pour le jardin, c’est un excellent engrais.

des poules livrées chez vous

Pour mes poules, puis-je me contenter de donner les restes de repas ?

Non ! Il est vrai que les poules sont d'excellentes composteuses, quand on sait qu'elles peuvent consommer chaque année 150 kilos de nos déchets alimentaires. Toutefois faites attention car ces restes seuls ne suffisent pas. Il faut également leur donner un aliment complet à base de grains, lequel garantira non seulement leur bonne santé mais aussi la ponte ! Quand les poules arrivent chez vous, elles ont entre 18 et 22 semaines. Ce sont de jeunes poulettes prêtes à pondre, nourries avec un aliment complet à base de grains concassés. Il est important de ne pas chambouler ce régime car les poules supportent mal les changements d'alimentation. Incorporez donc progressivement les verdures et vos restes de repas, sans abandonner l'aliment à base de grains.  

L'une de mes poules ne semble pas en bonne forme. Elle reste à l'écart et dépérit. Que faire ?

Si l'une de vos poules semble mal en point, premier réflexe : l'isoler du reste du groupe. Il ne faut pas qu'elle transmette sa maladie ou ses parasites au reste de la basse-cour. Inspectez-la attentivement. Pas d'inquiétude les parasites de la poule ne se transmettent pas à l'homme. Si cela vous rassure portez des gants. Rendez-vous dans notre rubrique santé pour mieux reconnaître les causes possibles.

Une de mes poules se déplume que faire ? 

Il arrive que les poules perdent leurs plumes en particulier pendant la période de la mue, qui s'étale de la fin de l'été au milieu de l'automne. Aucune inquiétude, c'est tout à fait normal, les nouvelles plumes vont repousser rapidement et votre cocotte sera remplumée pour l'hiver. Si toutefois des zones déplumées apparaissent consécutivement à des attaques de parasites, vigilance ! On remarque dans ces cas-là des zones irritées avec des indices trahissant la présence de parasites. Les zones déplumées sont alors localisées. On nettoie intégralement le poulailler, on renouvelle la litière, on traite les poules à la poudre antiparasitaire (voir rubrique soin des poules) et on aménage un bac ou une cavité où les poules pourront se "poudrer". 

Peut-on faire vivre des poules naines avec des poules de grande race ?

Oui c'est tout à fait possible. Toutefois si vous avez un cheptel de grandes poules, évitez d'intégrer une nouvelle poule de race naine, car la pauvre risque de se faire malmener. Si vous mélangez différentes tailles de poules, assurez vous qu'elles disposent d'assez d'espace. 

Peut-on faire cohabiter des poules avec des lapins ?

Pour des questions d'hygiène il est préférable d'éviter de mélanger les volailles avec des mammifères comme le lapin. Ceci d'autant plus que le lapin est un animal fragile et moins rustique que la poule.

Combien de poules faut-il pour démarrer un petit élevage ?

Démarrer un petit élevage avec 2 poules est idéal. Evitez de prendre une poule toute seule car cet animal a besoin de la compagnie d'un congénère ! Ensuite, en fonction de l'espace à disposition, vous pourrez en avoir davantage.

Y-at-il une réglementation qui interdit d'avoir des poules ?

Le code rural fixe à 50 la limite en dessous de laquelle on reste dans le cadre d'un petit élevage familial non soumis à règlementation. Attention toutefois aux nuisances sonores ou olfactives qui peuvent être sanctionnées si l'espace et l'entretien sont insuffisants. Dans certaines communes ou lotissements, des arrêtés ou règlements peuvent restreindre ce type d'élevage mais pour quiconque souhaite adopter une paire de poules (la grande majorité des cas), aucun problème.

Y-at-il une réglementation qui interdit d'avoir un coq ?

Vous habitez à la campagne ? Le coq fait pour ainsi dire partie du paysage, aucun problème donc.

En revanche si vous habitez en zone urbaine ou péri urbaine, méfiance. Sondez votre voisinage avant d'accueillir le nouveau pensionnaire. Car la jurisprudence donne régulièrement raison à ceux qui se plaignent des chants matinaux. Et avant que le coq fasse partie intégrante du paysage urbain, les poules auront des dents... mais la bonne nouvelle c'est que la poule se passe du coq pour pondre !

J'aimerais avoir des poules, mais que faire quand je pars en vacances ?

Si vous partez souvent en week-end ou en vacances, optez pour 2 à 4 poules au maximum. Nous vous proposons des systèmes de petit équipement réserves en alimentation et en eau qui vous permettent de laisser vos poules en autonomie une semaine sans problème. Au delà, il est recommandé de demander au voisin de passer pour voir si tout va bien (en échange des bons oeufs frais !). Ce système fonctionne habituellement assez bien, sous réserve d'avoir de bonnes relations de voisinage bien entendu !

Comment éviter que mes poules s'envolent chez le voisin ?

Les poules volent peu et préfèrent généralement rester dans les environs du poulailler, donc pas d'inquiétude. Certaines races sont toutefois plus agiles et peuvent aisément passer au dessus d'une clôture ou se percher sur une branche haute. C'est le cas notamment de la Leghorn, l'ardennaise ou la wyandotte, plus légères que les pondeuses traditionnelles. Une astuce pour éviter que vos poules prennent goût à la liberté au delà des frontières du poulailler : la technique de l'éjointage. Dans les élevages professionnels l'éjointage est une opération qui consiste à couper le bout de l'aile, là où poussent les plumes dites de vol. Pour éviter de causer des souffrances inutiles à votre chère poulette, nous préconisons un éjointage provisoire qui consiste à couper les plumes de vol uniquement (et non la partie de l'aile). L'opération devra être répétée tous les 3 mois environ, mais d'ici là vos poules auront bien intégré les limites du poulailler ;-) 

Voir notre tuto ci-dessous :

 

La livraison de vos poules