Le poulailler Cambridge de farmili en bois brut à peindre

Y’a le printemps qui chante !

« Viens à la maison, y’a le printemps qui chante,

Viens à la maison, tous les oiseaux t’attendent… »

Comme Claude François, Farmili vous invite au jardin pour fêter l’arrivée du printemps !

Deux apiculteurs viennent de recevoir la ruche peuplée B&bee

L’hiver a été long et la nature accuse près d’un mois de retard dans certaines régions… mais avec le redoux des derniers jours, les abeilles sortent des ruches et font le plein de pollen pour nourrir la nouvelle génération de butineuses ! Quant-aux oiseaux, ils visitent assidument les nichoirs installés pendant l’hiver et cette année vous pourriez bien assister à votre première nichée de mésanges.

Au poulailler, on ramasse des œufs tous les jours et les poulettes sont pleines d’énergie ! Il faut dire qu’elles se régalent avec tous ces insectes et vers de terre capturés au fil de leurs promenades dans l’herbe. Ces premiers apports en protéine 100% naturels de la saison leur donnent une pèche d’enfer et quelle joie quand vous découvrez la production quotidienne d’œufs dans le pondoir !

Poulailler design Farmili – Modèle container rouge en tôle traitée

Au clapier, la lapine se lèche les babines en sentant les premières effluves de trèfles semés près de la balançoire. Bientôt elle galopera dans cette mini prairie et on ne verra plus que ses oreilles dépasser des hautes herbes.

Dans un rond d’environ 5 mètres de diamètre, vous avez biné la terre et semé un mélange fleuri pour les insectes auxiliaires du jardin…  La tondeuse évitera soigneusement ce petit espace sauvage et d’ici 2 mois, papillons, abeilles, sauterelles et grillons coloniseront cette oasis à leur disposition.

Près de la cuisine, vous avez disposé 2 carrés potagers : 1 bac pour les aromatiques et 1 autre pour les légumes. En attendant les semis poussent tranquillement sur le rebord de la fenêtre, avant d’être plantés en pleine terre fin avril / début mai.

Les carrés potager plantés de salades vertes

À quelques mètres de là vous avez installé un composteur en bois d’environ 500 litres. À la fois durable et déco, il est accessible pour vous permettre de recycler facilement les déchets de la table, complétés par la litière usagée des poules et du lapin, sans oublier quelques végétaux coupés dans le jardin. Les premiers déchets déposés à l’automne ont déjà produit un précieux compost que vous allez pouvoir exploiter dans vos carrés potagers.

Votre jardin prend vie sous vos yeux et depuis que vous avez initié cette reconversion, chaque saison voit germer une nouvelle idée pour que ce petit espace devienne un refuge dédié à la nature, à la beauté et au bien-être

Quelle excitation !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *