Il existe des dizaines de races de poules différentes, difficile de faire un choix ;-)

Reconnaître la poule aux oeufs d’or

Le choix d’une poule n’est pas une chose facile quand on sait qu’il en existe des dizaines de races. On aimerait qu’elle soit belle, peu exigeante, sociable, mais surtout bonne pondeuse !

Qu’on se le dise, toutes les poules ne se valent pas dans le pondoir. Parmi les pondeuses certaines pondent peu mais de beaux œufs, d’autres préfèrent couver tandis que d’autres pondent comme des mitraillettes ! Eh oui, on ne peut pas tout demander à ces cocottes !

Parmi celles qui pondent des œufs étonnants citons la Marans et l’Araucana. Les œufs de la première arborent une teinte rousse foncée pouvant tirer sur le chocolat, tandis que ceux de l’Araucana portent une délicate teinte verte pâle.

Si toutefois la couleur des œufs vous importe peu, ne vous posez pas de question, optez pour la poule rousse. Ses œufs légèrement roux ressemblent à ceux que l’on trouve dans le commerce. Le plus précieux étant le contenu, soyez assuré que le goût et les qualités nutritives de vos œufs maison seront bien supérieurs aux œufs de supermarché, à condition de veiller à l’alimentation et à la liberté de vos protégées !

Si vous voulez associer la teinte et la production, le meilleur compromis sera sans doute la poule Leghorn, championne absolue de la ponte avec une production annuelle qui peut dépasser 250 œufs. En Allemagne, en Italie, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis notamment, la poule Leghorn est plus répandue que notre Roussette nationale. Elle est particulièrement appréciée pour ses œufs blancs associés à la santé.

Les poules pondeuses fermières sont de formidables poules pondeuses.

 

Appelée White Leghorn dans les élevages professionnels où le plumage blanc est le plus répandu, la Leghorn existe en de nombreux coloris très décoratifs, notamment le doré et l’argenté. Attention toutefois : madame est agile ! Veillez à lui couper les plumes de vol sur une aile sinon elle pourrait bien faire un petit tour chez vos voisins !

Si vous aimez les œufs blancs et que vous voulez privilégier des races locales moins répandues, vous pouvez choisir la poule Gâtinaise ou la poule de Houdan, toutes 2 bonnes pondeuses (et accessoirement bonnes poules de chair).

Enfin, n’oublions pas l’indétrônable poule de Marans, très prisée des amateurs d’œufs foncés. Les croisements ont toutefois impacté cette caractéristique et seuls certains spécimens livrent des œufs véritablement marrons chocolat. À ne pas confondre avec la poule noire cuivrée de souche Marans, excellente pondeuse mais dont les œufs roux sont sensiblement identiques à ceux de la poule Rousse. Comment reconnaître la « vraie » Marans ? Elle arbore des plumes sur les tarses (haut des pattes), un plumage luisant collé au corps et un tempérament de feu !

Des poules pondeuses et d’ornement partagent un repas dans le jardin.

 

Attention : les pondeuses « de race » pondent plus tardivement que leurs cousines fermières (Rousse). Les premiers œufs arrivent à partir de 6 à 8 mois contre 4 mois pour les souches fermières. Et comptez sur 150 à 200 œufs par an grand maximum, contre 220 à 280 œufs par an pour les pondeuses fermières.

Voilà. Maintenant à vous de trouver VOTRE poule aux œufs d’or !

Farmili vous conseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *